Navigation Menu+

La ringuette un sport ressemblant au hockey sur glace

La ringuette, un sport ressemblant au hockey sur glace

La ringuette est une discipline sportive d’origine canadienne. C’était Sam Jack qui en est l’inventeur et ce, en 1963 en Ontario.

sam-jack.jpg

A la base, la ringuette est un sport destiné à la gente féminine, toutefois, de nombreux garçons y participent également. Ce sport présente plusieurs similitudes avec le hockey sur glace, mais des différences notables existent entre les deux, notamment au niveau des règlements et de l’approche proprement dite du jeu.

Les ressemblances et dissemblances entre la ringuette et le hockey sur glace

Dans les deux jeux, on utilise un bâton droit, mais celui de la ringuette a un bout effilé, en plastique, ou en métal, destiné à piquer l’anneau de caoutchouc bleu du jeu. Ce bois de ringuette est aujourd’hui fait en aluminium ou en composite mais ceux en bois restent les plus prisés des habitués. Le bâton du hockey sur glace par contre sert à pousser et à manoeuvrer le galet. Dans les deux disciplines, on joue sur une patinoire et les participants se chaussent de patins. Les filets utilisés sont rigoureusement les mêmes. Pareillement, l’objectif dans chacun de ces sports consiste à marquer le maximum de buts contre l’équipe adverse.

Les caractéristiques de la ringuette

En premier, à noter que la ringuette est principalement un sport d’équipe et de vitesse. Une équipe est composée de 11 à 18 joueuses, jusqu’à 20 parfois, mais seulement 6 sur glace, gardienne de but y compris.

ringuette.jpg

En général, une partie de ringuette se joue en 2 périodes de 15 mn, mais sur le plan international, c’est 4 périodes de 15 mn avec 1 mn de pause entre chaque période. Toutes les joueuses doivent porter les équipements réglementaires de sécurité. La ringuette est accessible à toute personne en bonne santé physique, et des enfants y jouent dès 4 ans.